Sidi-Bel-Abbès

Pénurie d’eau au premier jour de l’Aid


Une faillite totale pour la direction de l’A.D.E de la wilaya de Sidi Bel Abbés, et ce après la crise de l'eau potable qui a frappé plusieurs quartiers durant le premier jour de l’Aid El Adha.

En effet, dès 10h du matin, les habitants de la capitale de la « Mekerra », ont été surpris de se retrouver avec des robinets à sec en ce premier jour de célébration de l’Aïd el-Adha. Nombreux, d’ailleurs, sont ceux qui n’ont pas pris leurs précautions comptant bien sûr, sur l’approvisionnement en eau durant le premier jour du sacrifice. L’A.D.E de la wilaya qui devrait assurer, pour sa part, la quantité d’eau pour ses abonnées afin de leur permettre de procéder au sacrifice de leurs moutons dans de meilleures conditions, voilà que les habitants de plusieurs quartiers de la ville de Sidi Bel Abbes se voient surpris par cette coupure inopinée dès dix heures du matin, alors que certains d’entre eux étaient encore en pleine opérations sacrifices. D’autres, en revanche, se sont plaints du manque d'eau potable alors qu’ils n’ont pas encore débuté leur abattage de la bête, faute de sacrificateurs. Un besoin urgent de cette substance vitale notamment pour plusieurs quartiers de la ville a été constaté, le quartier de Sidi Yassin, Sidi Al-Djilali, le Rocher, et d'autres quartiers et même certaines communes voisines, certains de ces quartiers étaient les plus touchés en matière de coupures d'eau. Dès le premier jour, certains habitants résidant dans des quartiers résidentiels, que ce soit dans des Immeubles ou des logements résidentiels, ont confirmé l’absence d'eau dans les robinets la veille de la fête. L’A.D.E n’a même pris ses précautions en parant aux besoins des citoyens pour leur offrir en quantité suffisante, cette source vitale, le premier jour de l’Aid-El-Adha, surtout en cette période de pandémie, et de grandes chaleurs. Les responsables locaux se sont contentés, pour une fuite en avant certainement, d’indiquer le doigt accusateur aux responsables du barrage Sidi Abdelli, principale source d’alimentation des réserves de la wilaya de Sidi Bel Abbés, qui n’alimentent pas en quantité suffisante les barrages et les châteaux de la wilaya. Désormais les responsables des quartiers, représentant de la société civile, ont déclaré que la compagnie de l’Algérienne des eaux est tenue de fournir des explications aux citoyens pour cette coupure d’eau, qui, rappelons, s’est produit pour la premier fois, depuis une belle lurette. Ils comptent se réunir après les fêtes pour prendre les mesures nécessaires pour préparer un dossier consistant et le remettre qui de droit. Ces mêmes personnes se disent déçus lors du premier jour de l'Aïd, à cause de manque d’eau dans les robinets, en affirmant que certains n'ont même pas trouvé d’eau pour laver leur sacrifice et de se débarrasser ensuite des traces de sang déversé après le sacrifice sur les places adjacentes aux différentes cités. Pourtant, les services de la wilaya de Sidi Bel Abbés, en collaboration avec ceux de l’A.D.E avaient publié un communiqué , faisant suite à la dernière réunion de coordination relative aux préparatifs particuliers de l'Aïd Al-Adha, du mercredi 29 juillet 2020, et dans laquelle, ils rassurent les citoyens de la fourniture d'eau potable en quantité suffisante, or, la suspension du fonctionnement du réseau de distribution d'eau potable, s’est arrêté à partir de dix heures du matin alors qu’il devrait aller jusqu’à 20 heures de la même journée. Le reprise de fonctionnement a été faite à partir de six heures de l’après midi, soit à un moment où les citoyens avaient déjà fini l’abattage de leur mouton . En somme, la société de l’Algérienne des eaux de la wilaya de Sidi Bel Abbés, a bien failli à sa mission, n'a pas fourni cette substance vitale au moment opportun, et que le phénomène de pénuries d'eau est loin d’être terminée après que les citoyens De l’ex « Petit Paris » l'aient vécu durant un temps récent. Riad. H


>> Retour
les plus lus
>>Ain Nouissy : Projet d’assainissement lancé, non achevé au douar Amaria
>>Recrutement de saisonniers
>>Essor de la culture de la tomate
>>Soulagement des cafetiers et restaurateurs à la veille de la reprise
>>Des perturbations de l’approvisionnement de l’électricité dans quatre communes
>>La feuille de route dévoilée
>>Mise en place d'une équipe multidisciplinaire
>>Le développement de la coopération sécuritaire mise en avant
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives