Cap Falcon

Un cadavre décomposé repêché au large


Un cadavre en état de décomposition très avancé a été repêché au large de Cap Falcon avant-hier. Selon la protection civile la dépouille a été retrouvée à 2 kilomètres au large de Cap Falcon dans la commune d’Ain El Türck.

Dans un état de décomposition très avancé la dépouille qui a pas été identifiée a été déposée à la morgue de l’hôpital d’Ain El Türck pour les besoins d’une autopsie. Une enquête a été ouverte, pour déterminer si il s’agit du cadavre d’un noyé ou bien d’un Harrag , surtout que les tentatives d’immigration clandestine vers l’Europe, à partir des côtes ouest algérienne s’accroissent. Lors de la traversée vers l’Europe, la plupart des migrants périssent suite aux naufrages de leurs embarcations de fortune. Ces derniers finissent souvent dans les filets des gardes-côtes pour les plus chanceux ou périssent dans le large. Malgré cet état de fait, bon nombre de jeunes rêvent toujours de quitter de façon irrégulière leurs pays pour l’occident. Sans se soucier de rien, des vidéos de « harraga » mettant le cap sur l’Espagne, circulent sur les réseaux sociaux. Un phénomène qui a engendré des drames et ce sont des centaines de mères qui pleurent leurs enfants disparus. Fayçal A


>> Retour
les plus lus
>>Ain Nouissy : Projet d’assainissement lancé, non achevé au douar Amaria
>>Recrutement de saisonniers
>>Essor de la culture de la tomate
>>Soulagement des cafetiers et restaurateurs à la veille de la reprise
>>Des perturbations de l’approvisionnement de l’électricité dans quatre communes
>>La feuille de route dévoilée
>>Mise en place d'une équipe multidisciplinaire
>>Le développement de la coopération sécuritaire mise en avant
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives