Du 28 au 30 juillet prochain

Festival national de la Paix et du Vivre-Ensemble


Un Festival national dédié à la promotion de la culture de la Paix et du Vivre-Ensemble sera animé du 28 au 30 juillet prochain à Oran, a-t-on appris lundi auprès des organisateurs.

"La manifestation mettra en relief l'importance de l'art dans la diffusion de la culture de la paix et du vivre-ensemble", a précisé à l'APS la vice-présidente de l'association socioculturelle locale "Santé Sidi El-Houari" (SDH), Assia Brahimi. L'événement, a-t-elle expliqué, intervient à la clôture du projet pour jeunes intitulé "Niya, pour une culture de la Paix", porté par "SDH" depuis mars 2018 en partenariat avec l’Association des centres d’animation de quartiers de Bordeaux (ACQAB/France). La formation de formateurs en animation socioculturelle a été au centre de ce projet bénéficiant également du soutien du Programme concerté pluri acteurs "Joussour" (PCPA Algérie) portant appui aux projets associatifs. L'expression artistique sera mise à l'honneur au festival, notamment dans les domaines du théâtre, de la musique, du dessin et de la photographie, a-t-on indiqué en signalant la participation de plusieurs associations culturelles du pays. La promotion des jeunes talents, le renforcement de l'inter-associativité et de l'esprit du travail collectif figurent également parmi les objectifs ciblés, a-t-on souligné. Les organisateurs font savoir, en outre, que les activités du festival à venir seront retransmises en direct dans la ville partenaire Bordeaux qui est liée par un protocole de jumelage avec Oran depuis 2003. Pour rappel, l'Algérie est le pays initiateur de la Journée internationale du "Vivre Ensemble en Paix", dont la 1ère édition a été célébrée le 16 mai 2018. Sa validation par l'ONU remonte au 8 décembre 2017, couronnant la démarche algérienne impulsée par l'Association internationale soufie Alawia (AISA, basée à Mostaganem) à l'issue de son Congrès international du Féminin tenu en octobre 2014 à Oran.


>> Retour
les plus lus
>>L’EGT au centre d’un grand scandale financier
>>La commission des métiers à haute pénibilité installée "prochainement"
>>L'argent du recouvrement en urgence !
>>Les souscripteurs ne décolèrent pas et organisent un énième sit-in
>>Les voleurs se sont emparés cette fois de 650 millions de centimes
>>Naples s’intéresse toujours à Adam Ounas
>>Le wali inspecte les chantiers des Travaux publics
>>Les erreurs dans les actes notariés à l'ordre du jour, le 25 mai prochain
Nos dossiers
>>Harraga

Votre journal
en PDF

Divers
>>Heures des Prières
>>Pharmacies
>>Téléphones utiles
>>Urgences
>>Météo

Archives